Vous rêvez de jouer un enfant et de partir à la chasse au trésor ? [forum encore en construction]
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le récit de Makanade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sohalia Haydisson
Fondatrice déjantée
Fondatrice déjantée
avatar

Messages : 10
Trésors : 11403
Date d'inscription : 03/07/2011

MessageSujet: Le récit de Makanade   Lun 19 Sep - 13:26

    MAKANADE

    Aurez-vous l’âme assez pure pour survivre à Makanade ?



    Journal d'Océane, le 10 Juin, Makanade :

    « Je ne comprends pas. À vrai dire personne ne comprend. Les plus jeunes sont trop sonnés pour y penser, ou atteint d'un tel mutisme qu'il nous est impossible d'en sortir un de la léthargie qui les a subitement pris depuis que nous avons atterri ici.

    Et les plus vieux ? Nous y réfléchissons encore ! Par ailleurs, comment expliquer l'impossible ? Nos parents, amis, familles qui avaient plus d'une quinzaine d'année étaient morts dans le crash lors du survol de Makanade et nous nous retrouvions perdus sur une île déserte.

    Pour nous Makanade était une légende que nos parents nous racontaient pour nous endormir et personne n'aurait pu se douter que cette légende qui peuplé nos rêves, existaient réellement quelques parts à la dérive dans l'Océan Pacifique.

    Ainsi, pour ne pas devenir fou, pour ne pas laisser mes émotions prendre le dessus, j'ai décidé de commencer à écrire un journal. Moi, Océane Gabrielle Heydi Willows, membre du conseil des enfants perdus de Makanade, j'ai décidé de consigner dans ce journal, chacune de mes journées avec une précision des plus méticuleuses. »



    Depuis la nuit des temps, la Terre, notre planète, nous avait conviés à un rythme monocorde, insipide, seulement cadencé par quelques révolutions ou évolution humaines ou terrestre. Le jour et la nuit étaient séparé en deux part à peu près égale, elles-mêmes découpées en heures, minutes et secondes.

    Et sur Terre, il existe une île, Makanade, qui a échappé à cette monotonie. Cette île particulière, là ou aucun instrument fabriqués de la main de l'homme, ne veut fonctionner, la nature a pris place sur tout. Du sable chaud, un océan à perte de vue, une jungle tropicale regorgeant de fruits comestibles et de faune inoffensive en tout genre, aucun habitant à perte de vue...

    Cet écrin de féérie, préservé de la main destructive de l'homme moderne, apporte une connotation fantastique, voire surnaturel à la belle île de Makanade. Une chimère, une oasis, une utopie, qui ne laisse approcher que par les plus purs et naïf des hommes.


    Journal d'Océane, le 20 Juin, Makanade :

    «Les plus âgés d'entre nous, ont décidé de voter pour un chef, histoire de réguler l'omniprésent chaos sur cette île paradisiaque. Sous l'avis et le vote de mes confrères, j'ai été choisi pour prendre les décisions vitale à notre survie étant donné que nous n'avons aucune idée de ce que nous faisons ici, combien de temps nous allons y rester et surtout, si nous partirons de cette île vivant.

    Après notre conciliabule, j'étais monté sur un rocher, surplombant ce qui s'avérait être ma tribu. Ils me regardaient tous, l'air apeuré, la tristesse dans les yeux. Les plus jeunes s'étaient déjà trouvés des mères de substitution et restaient collés à elles, tel des bébés chiots à l'aube de leurs vies.

    Le discours que j'avais préparé toute la journée m'avait semblé assez bon pour remotiver les troupes et inspirer le calme et qui sait une meilleure organisation.

    Quand j'avais demandé des suggestions, je n'avais vu qu'une seule main se lever. L'enfant, s'était approché timidement et en essayant de contenir ses larmes, il avait murmuré ce qui s'avéra être la meilleure idée que personne n'ait eu depuis notre arrivée sur l'île :

    Une chasse au trésor.»



    C'est ainsi que les doyens de l'île, passèrent toute la nuit et toute la journée à peaufiner cette idée, dans le but de la rendre utile à la survie et ludique pour les plus jeunes. On décida finalement, de faire plusieurs équipes, et de faire une liste d'objets à chercher sur l'île, la dernière équipe en liste gagnerai la partie et d'ici-là, cela laisserait de la marge aux grands, de chercher d'autres idées.

    Ce que personne ne savait, c'est que cette partie qui devait se passer sous le signe de la rigolade, va vite virer aux cauchemars. Aurez-vous l'âme assez pure pour survivre à Makanade ? Seule l'île pourra vous le faire savoir. Comment ? En étant un des seuls à arriver à survivre sur cette île pas si inoffensives qu'on le prêtant.

Fiche et Contexte par Ready To Go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le récit de Makanade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Prélude :: L'aventure-
Sauter vers: